Doctorat

Le doctorat est l’aboutissement d’un travail de recherche original, suivi de la rédaction d’une thèse et de sa soutenance devant un jury académique.

A la suite d’un master 2, les étudiants remplissant les conditions peuvent porter leur candidature à l’inscription en doctorat de science politique à l’Université Nice Sophia Antipolis. En cas d’admission, soumise à l’acceptation d’un directeur de recherche (titulaire de l’habilitation à diriger les recherches) et au respect des conditions de première inscription en doctorat, ils poursuivent alors leur parcours pendant les années de la thèse au sein de l’École doctorale DESPEG (pour Droit et Sciences Politiques, Économiques et de Gestion).

Formation doctorale
Les doctorants doivent suivre, en l’espace de 3 ans, 60 heures à choisir parmi les formations proposées par l’école doctorale (ED), et 30 heures à choisir parmi les formations proposées par le Collège des écoles doctorales.
Ces formations suivent trois orientations
•  Orientation académique (formations proposées par l’ED) par exemple : conférences thématiques, séminaires doctoraux ou colloques de doctorants organisés par les laboratoires
•  Orientation méthodologique (formations proposées par l’ED)  ; par exemple  : présentations d’avancement des travaux de recherche, formations à la recherche documentaire
•  Orientation professionnalisante (formations proposées par le CED avec le concours de professionnels) ; par exemple : Atelier « construction de projet professionnel», Atelier « outils et techniques de recherche d’emploi», Séminaire « sensibilisation et propriété intellectuelle, partenariat public/prive et aide au montage de projets », etc.

Les doctorants en science politique participent aux activités du laboratoire ERMES, sont représentés au sein du conseil de laboratoire et bénéficient d’une salle des doctorants équipée de bureaux, d’une bibliothèque et de matériel informatique.
Voir la charte des doctorants de l’ERMES

Les doctorants de toutes disciplines sont également organisés au sein de l’Association des jeunes chercheurs des Alpes Maritimes : l’AJC06, actuellement présidée par une doctorante en science politique.